Audioprothèses : l’Unsaf s’affole des performances du réseau Santéclair

Dans une étude publiée le 11 décembre, le Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) émet plusieurs contre-vérités à propos du réseau de professionnels partenaires que Santéclair a mis en place. Ce communiqué vise à rétablir la réalité des faits.

La publication de l’Unsaf répond à un dossier récent de l’UFC Que Choisir, consacré au coût des appareils auditifs. La première « erreur » du syndicat est de taille. L’Unsaf qui s’appuie sur d’obscures et mystérieuses « estimations de la profession », affirme en effet que notre réseau d’audioprothésistes « ne compterait que 300 audioprothésistes, soit à peine 10 % des professionnels en exercice ».

C’est faux : le réseau d’audioprothésistes partenaires de Santéclair rassemble 800 professionnels de santé. Le maillage de nos réseaux, qu’il s’agisse des partenaires audioprothésistes, opticiens ou encore chirurgiens-dentistes est accessible depuis un espace dédié sur notre site.

Des partenaires nombreux et aisément accessibles

Ce mensonge consommé, l’Unsaf  estime que notre réseau « ne permet pas un service de proximité, ce qui est très pénalisant pour les déficients auditifs ». Santéclair souhaite rassurer Luis Godinho, président du syndicat et signataire de l’étude. Dans leur très grande majorité (85%), les bénéficiaires de nos services disposent d’un audioprothésiste à moins de 15 km de leur domicile.

L’étude de l’Unsaf se présente comme une « analyse sectorielle de l’audioprothèse en France ». Sur les réseaux de soins, ce travail, documenté par ailleurs, prend la forme d’un pamphlet dont les critiques sont plus particulièrement adressées à Santéclair.

Pourquoi ? Probablement parce que le réseau d’audioprothésistes que nous avons mis en place propose les meilleurs tarifs. Le prix moyen d’un équipement au sein de ce réseau est de 1167 € (par oreille) pour un « prix marché » de 1500 €. Après remboursement par l’organisme complémentaire, le reste à charge moyen passe de 1000 € à 620 € par oreille dans le réseau Santéclair.

Vers un meilleur accès aux soins dans les réseaux

Pour l’Unsaf ces tarifs seraient « intenables ». Rassurons une nouvelle fois le syndicat : ces tarifs sont non seulement tenables, il sont aussi tenus. De fait, les utilisateurs de notre réseau d’audioprothésistes partenaires sont unanimes. Un baromètre de satisfaction s’appuyant sur l’avis de 710 utilisateurs (plus de 10 000 patients ont fréquenté notre réseau cette année) a montré récemment que 96,4% d’entre eux recommandent ce service.

Face aux restes à charge élevés auxquels les patients sont soumis lorsqu’ils souhaitent s’équiper d’une audioprothèse, les réseaux de soins, celui de Santéclair étant le plus performant comme le rappelle l’Unsaf, constituent le seul véritable outil pour diminuer le renoncement aux soins dont on sait qu’il touche de plein fouet le secteur de l’audioprothèse.

Articles liés

Partage

About Author

santeclair

Commentaire (0)

Les commentaires sont fermés.