Dépassements d’honoraires : sachez les limiter

Un reportage de la rédaction du Magazine de la Santé diffusé sur France 5 le 28 avril 2009 s’intéresse à la question des dépassements d’honoraires. Ces montants facturés au-delà du « tarif sécu » par certains spécialistes dans les établissements hospitaliers privé et publics notamment, sont tels que l’addition peut rapidement s’envoler. En 2010, 2,5 milliards d’euros de dépassements ont été facturés aux usagers. C’est deux fois plus qu’il y a 20 ans.

Vous êtes couvert par votre complémentaire ? Tant mieux pour vous. Sauf que cette couverture présente un coût. Un coût qui s’enchérit année après année du fait notamment de l’alignement des dépassements à la prise en charge complémentaire. Les chirurgiens, tout comme les opticiens ou les dentistes sont coutumiers du fait. Quel que soit, donc, le montant final de la facture, les dépassements d’honoraires pèsent inévitablement sur le budget des Français. Conclusion : si vous devez subir une intervention chirurgicale, mieux vaut vous renseigner au préalable du montant qui vous sera facturé.

Les bénéficiaires des services de Santéclair peuvent en nous contactant obtenir une analyse de leur devis afin d’évaluer dans quelle mesure le montant pratiqué par le chirurgien est élevé au regard de l’endroit où il exerce. C’est donc assez naturellement  que cette enquête de France 5 a mené les pas du journaliste dans nos locaux. Fort de cette information, l’assuré sera plus à même de décider s’il souhaite réaliser les soins avec le spécialiste ou bien en changer tant ses tarifs semblent élevés. Les plus téméraires pourront même s’essayer à négocier avec le chirurgien, muni des données tarifaires fournies par nos experts.

Articles liés

Partage

About Author

santeclair

Commentaire (0)

Les commentaires sont fermés.