Les dangers de la surconsommation de médicaments chez les séniors

Les dangers de la surconsommation de médicaments chez les séniors
France Assos Santé, 60 millions de consommateurs et Santéclair ont présenté le 21 septembre 2017 les résultats d'une étude commanditée par Santéclair et menée* pendant trois mois sur près de 155.000 personnes dites «polymédiquées» âgées de 65 ans et plus, via 2.600 officines de ville. Cette étude met en exegue les risques liés à une surconsommation de médicaments.

Parce qu’elles souffrent souvent de pathologies multiples, les personnes âgées sont tout particulièrement concernées par ce que l’on appelle la «polymédication», c’est-à-dire le fait de consommer beaucoup de médicaments de manière régulière. Une polymédication qui augmente le risque d’accidents sévères liés à la prise de médicaments.

Les ordonnances à rallonge augmentent avec l’âge et, avec elles, les risques d’accidents liés à la prise de médicaments, ce qui entraine des chutes,des hospitalisations et plusieurs milliers de décès par an.

Découvrir les résultats de cette étude

*L’étude a été commandée à Open Health, une société spécialisée dans la collecte et l’analyse de données de santé. Elle a été menée du 01/09/2016 au 30/11/2016, auprès de 154.304 personnes, âgées de 65 et plus, qui faisaient l’objet d’une dispensation comprenant au moins sept médicaments différents. Les dispensations étaient effectuées dans 2.670 officines établies en milieux urbains et ruraux

wysiwyg