Le blog Santéclair

Toutes les informations et bonnes pratiques pour mieux vous orienter en matière de santé !

Bien choisir son hôpital ou sa clinique : un palmarès pour vous aider
Partager
classement des hôpitaux

Spiroview Inc/Shutterstock.com

 

L’hebdomadaire Le Point vient de publier son Palmarès 2020 des hôpitaux et cliniques, dont Santéclair est partenaire. C’est une véritable institution dans le monde de la santé, reconnue par les professionnels eux-mêmes.

En quoi ce classement peut-il  servir aux usagers ? Quel usage peuvent en faire les bénéficiaires des services de Santéclair ?

Les explications de Frédérick Cosnard, directeur médical et R&D de Santéclair.

 

Pourquoi consulter un palmarès hospitalier ?


Il existe une très grande diversité d’offres et de niveaux de qualité entre les établissements hospitaliers, qu’ils soient publics ou privés, en chirurgie comme en médecine. Pour un particulier, il est malheureusement très difficile de comparer, sur un territoire donné, la qualité des soins de ces établissements. Il peut bien sûr faire appel à son entourage, ou à son médecin qui lui conseillera tel ou tel hôpital ou clinique, mais il s’agira souvent d’avis fondés sur des appréciations partielles et subjectives plutôt que sur des informations réellement objectivées. C’est à cela que servent les classements : mettre à la disposition du public et rendre intelligibles de nombreuses données, souvent éparses, parfois inaccessibles, sur l’activité des hôpitaux et cliniques. 

 

La qualité des soins, c’est quelque chose de très complexe. Peut-on vraiment la noter ?


Un palmarès hospitalier comme celui du Point repose sur la synthèse des très nombreux critères. Une grande partie d’entre eux proviennent du PMSI, le Programme de médicalisation des systèmes d’information, une gigantesque base de données qui récolte chaque année des dizaines de millions de dossiers d’hospitalisation, rendus anonymes bien sûr. Ces données sont très riches, mais n’y accède pas qui veut : il faut prouver auprès de l’Institut national des données de santé la pertinence et le sérieux de la démarche.

À ces statistiques générales - volume d’activité pour une pathologie donnée, durée moyenne des séjours, etc. - s’ajoutent des questions spécifiques à chaque type d’activité. Par exemple, pour une femme qui se prépare à accoucher, quel est le taux d’anesthésies péridurales ou de césariennes pratiqué dans l’établissement ? À lui seul, aucun de ces indicateurs ne peut constituer un marqueur direct de la qualité d’un établissement. En revanche, si vous mettez bout à bout l’ensemble des indicateurs, cela finit par donner un faisceau d’arguments très éclairant !

 

En quoi le palmarès du Point est-il spécifique ?


Sa grande originalité - et sa valeur ajoutée - c’est qu’en plus des chiffres bruts comme ceux du PMSI, il intègre les résultats d’un questionnaire très détaillé, adressé tous les ans à chaque établissement et à chaque unité de spécialité de l’établissement. Par exemple, quels sont les équipements disponibles sur le plateau technique ? Ou, pour reprendre l’exemple de la femme qui se prépare à accoucher, un anesthésiste de garde est-il dédié à la seule maternité ? Ou bien à tout le service d’obstétrique ? Ou bien à l’ensemble de l’établissement ? Cela ne figure pas dans les chiffres du PMSI, et ça le complète en permettant de prendre en compte des éléments aussi essentiels que les ressources humaines ou l’organisation des services…
C’est en cela que ce palmarès du Point est tout à fait spécifique : d’un côté, le traitement d’une multitude de chiffres bruts agrégés et synthétisés ; de l’autre, une analyse fine des pratiques grâce à un questionnaire rempli par des centaines d’établissements. Et c’est cela qui nous a déterminés, à Santéclair, à choisir ce palmarès-là pour apporter une information fiable et le plus facilement utilisable par nos bénéficiaires.

 

Comment interpréter la note d’un établissement ?


Il faut d’abord savoir que ne sont notés au palmarès que les établissements qui ont obtenu une évaluation globale supérieure ou égale à 15/20. Disposer d’une notation au palmarès, c’est donc bien faire partie des meilleurs établissements. D’ailleurs, les hôpitaux et cliniques sont de plus en plus nombreux à revendiquer leur place au Palmarès ! C’est un signe qui ne trompe pas…


Au-delà de l’évaluation globale, il peut aussi être intéressant de regarder certains critères plus spécifiques. Par exemple, le niveau d’activité de l’établissement sur le type d’opération envisagée : il est important de savoir si elle est pratiquée régulièrement ou pas. Bien d’autres critères peuvent être utiles : l’indice de gravité qui, s’il est élevé, montre que l’établissement est habitué à traiter des cas complexes avec des comorbidités. Ou encore la durée moyenne d’un séjour, le taux d’interventions effectuées en ambulatoire… Et même la notoriété : si, dans une pathologie donnée, un établissement reçoit un nombre important de patients au regard de la population locale, c’est probablement parce qu’il est recommandé par de nombreux médecins ou usagers. 


Tous ces éléments permettent non seulement de choisir un établissement, mais aussi de se préparer au mieux avant une hospitalisation ou un suivi dans un service de médecine.

 

En tant que bénéficiaire des services de Santéclair, quel usage puis-je faire de ce palmarès ?

 

 

palmarès des établissements hospitaliers

Sur la plateforme MySanteclair, accessible depuis l’espace adhérent de votre complémentaire santé, vous pouvez faire une recherche directe en croisant la pathologie qui vous intéresse et votre géolocalisation. Vous pourrez alors comparer les différents établissements près de chez vous, en fonction de leur classement général au palmarès, mais aussi de leur évaluation sur certains critères qui vous intéressent plus particulièrement.

 

 

 

En complément, vous trouverez une information sur les prix pratiqués par chaque établissement. Est-il “pas cher”, “cher” ou “très cher” dans la pathologie qui vous concerne ? Cette estimation globale intègre de nombreuses données provenant de l’Assurance maladie et de l’Agence de traitement de l’information sur l’hospitalisation, mais aussi de l’analyse par Santéclair des dépassements d’honoraires à partir des milliers de devis chirurgicaux que lui adressent les bénéficiaires. Vous pourrez aussi connaître les tarifs des chambres particulières, en hospitalisation classique ou en ambulatoire. 


Toutes ces informations, qui vous permettent d’anticiper votre éventuel reste à charge, ce n’est pas le palmarès du Point qui les donne ; elles sont réservées aux bénéficiaires des services de Santéclair. 


L’autre manière d’entrer dans le Palmarès, c’est lorsque vous appelez un conseiller Santéclair pour une analyse de devis afin de connaître le reste à charge qui va vous incomber. À cette occasion, il vous donnera les informations du palmarès. Vous saurez donc à la fois comment l’établissement envisagé se situe en termes de qualité et combien cela va vous coûter. Vous pourrez alors vous décider en parfaite connaissance de cause !


Dans tous les cas, notre volonté est de permettre à nos bénéficiaires de croiser facilement trois informations clés dans la spécialité médicale qui les intéresse : l’évaluation de la qualité des soins, l’estimation des prix pratiqués et l’éloignement géographique.  En cas d’hospitalisation programmée, chacun peut ainsi choisir l’établissement qui lui conviendra le mieux.

 

Retour aux articles 

Partager