Bénéficiaire : retrouvez nos actualités et conseils pratiques !

Toutes les informations et bonnes pratiques pour mieux vous orienter en matière de santé !

bénéficiaire lecture blog

Constipation : que faire ?

La constipation est un trouble digestif courant qui se caractérise par des selles dures et peu fréquentes. Ce phénomène résulte d’un ralentissement de la progression des selles dans le côlon et peut créer un inconfort au niveau de l’abdomen. Voici quels sont les symptômes qui doivent vous alerter et que faire en cas de constipation !

 

Au sommaire

 

Constipation symptômes

Quelles sont les causes de la constipation ?

Que faire en cas de constipation ?

Constipation : au bout de combien de jours s'inquiéter ?

Constipation : quels sont les remèdes naturels ?

Les médicaments à prendre en cas de constipation

Qui consulter en cas de constipation ?

Homme_constipé

Constipation symptômes


La constipation peut se manifester de différentes manières en fonction des causes sous-jacentes et des individus.

Voici la liste complète des symptômes de constipation : 

  • diminution de la fréquence des selles
  • ballonnements et sensation de plénitude
  • gaz (flatulence)
  • crampes intestinales ou douleur abdominale
  • sensation de pesanteur ou ventre lourd
  • selles plus dures qui demandent un effort intense pour évacuer
  • sentiment d’évacuation incomplète des selles
  • nausées ou vomissements
  • hémorroïdes.

 

Pourquoi a-t-on le ventre gonflé quand on est constipé ?

Le ventre gonflé est souvent l’un des premiers symptômes de la constipation, qui s’explique en raison de la rétention des selles dans le côlon. Ce phénomène entraîne une accumulation de gaz et de selles dans l’intestin, ce qui provoque une distension abdominale et une sensation de gonflement.

 

D’où vient la douleur en cas de constipation ?

Pour enclencher l'évacuation des matières fécales trop dures, le côlon peut intensifier ses contractions, ce qui entraîne parfois des crampes et des douleurs abdominales. De plus, les selles dures qui restent trop longtemps dans le côlon peuvent irriter la paroi intestinale, entraînant alors une pression sur les terminaisons nerveuses.

 

Quelles sont les causes de la constipation ?


Bien souvent, la constipation occasionnelle est le résultat de plusieurs facteurs associés. En général, elle est due à : 

  • l’absence d’activité physique
  • une hydratation insuffisante
  • un changement dans le mode de vie : voyage, modification de l’alimentation, une hospitalisation, une immobilisation récente 
  • des problèmes psychiques ou du stress
  • les changements hormonaux comme la ménopause ou une grossesse
  • le fait de se retenir d’aller à la selle, par exemple en cas d’hémorroïdes ou de fissures anales
  • une alimentation pauvre en fibres.

Dans de plus rare cas, la constipation peut avoir une origine neurologique. Par exemple, la maladie de Parkinson ou encore la sclérose en plaques diminuent la perception du besoin de défécation et perturbent les contractions musculaires nécessaires à l’expulsion des selles. Il peut également s’agir d’une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI), comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH), qui se caractérisent par une inflammation de la paroi du tube digestif.

Il faut savoir que la constipation survient plus fréquemment après 60 ans. Parfois, ce phénomène alterne aussi avec des diarrhées.

Enfin, la prise de certains médicaments, dont certains que l’on retrouve en libre accès en pharmacie, peut engendrer une constipation, comme c’est le cas des analgésiques, appelés « opioïdes ». Les neuroleptiques et antiépileptiques avec ordonnance sont aussi concernés. En effet, ces médicaments ralentissent le mouvement des selles dans les intestins.

 

Que faire en cas de constipation ?


Bien qu’inconfortable, la constipation occasionnelle n’est pas dangereuse pour la santé, mais elle peut cependant causer des complications si elle n’est pas traitée. Heureusement, des mesures simples au quotidien peuvent améliorer le transit intestinal et permettre l’expulsion des selles plus facilement.

Si vous êtes constipé(e), la première chose à faire est d’aller aux toilettes dès que le besoin s’en fait sentir et de prendre votre temps en évitant de faire trop d’efforts pour pousser. L’utilisation d’un marchepied ou les toilettes à la turque peuvent vous aider à faire sortir les selles. Ces techniques favorisent la progression des selles dans le canal anal.

Ensuite, en cas de constipation, il est essentiel de changer ses habitudes alimentaires. En effet, certains aliments sont connus comme étant efficaces pour se libérer de la constipation. C’est le cas notamment des aliments riches en fibres, des légumes verts et des fruits frais.

Aliments_contre_la_constipation

 

 

 

 

 

 

 

 

Buvez de l’eau régulièrement et en quantité suffisante (1.5 à 2 litres d’eau par jour), de préférence sous forme de boissons non sucrées, comme l’eau, les soupes et les tisanes. Les eaux riches en magnésium sont vivement conseillées car elles ont un rôle laxatif.

Enfin, nous vous recommandons de pratiquer une activité physique régulière, si possible chaque jour, marche incluse. En effet, bouger suffisamment stimule les côlons paresseux et permet de lutter efficacement contre la constipation occasionnelle ou chronique.

N'oubliez pas que chaque petit pas compte, et intégrer l'exercice dans votre routine quotidienne contribuera à maintenir une santé optimale à tous les niveaux !

 

Constipation : au bout de combien de jours s'inquiéter ?


Aller à la selle une fois tous les 2 ou 3 jours n’est pas nécessairement synonyme de constipation. En général, un adulte va à la selle tous les jours mais nous n’avons pas tous le même organisme et le même transit. De ce fait, certains n’ont pas besoin d’y aller tous les jours.

Si vous constatez un changement significatif dans vos habitudes intestinales, par exemple, si vous avez des selles moins fréquentes que d'habitude (moins de trois selles par semaine) pendant plusieurs jours et que cela s'accompagne de symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements ou un inconfort, alors il est essentiel d’agir !
 

Constipation : les remèdes immédiat

 

Si vous êtes constipé, vous n’avez envie que d’une seule chose : que cela passe le plus rapidement possible ! Surtout si la constipation s'accompagne de douleurs et autres symptômes inconfortables. 
Dans ce cas, vous devez immédiatement commencer à augmenter votre apport en fibres pendant les repas et boire suffisamment d’eau, soit au moins 1,5 par jour. Si ce remède immédiat pour la constipation ne suffit pas, vous pouvez utiliser des suppositoires à la glycérine et des laxatifs doux naturels, comme le spagulax, que l’on retrouve en vente libre en pharmacie.

 

Quels sont les remèdes naturels ?


Il existe des remèdes naturels et simples pour faire passer la constipation rapidement. Toutefois, si ces mesures ne suffisent pas, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant qui vous proposera des solutions pour diminuer vos symptômes.

 

Les aliments contre la constipation

Adapter son alimentation est le remède naturel contre la constipation le plus efficace : intégrez dans vos assiettes des aliments riches en fibres autant que possible et éliminez les aliments constipants comme le riz et les pâtes (si elles ne sont pas à base de farine complète). Les pruneaux, les kiwis, les figues, les abricots secs, les dattes, les pommes et poires, la rhubarbe, les jus de fruits, le pamplemousse, les céréales complètes, les produits laitiers à base de lait fermenté (yaourt) et le café sont excellents pour améliorer le transit intestinal en cas de constipation !

 

Les médicaments à prendre en cas de constipation


Si le fait de modifier votre alimentation et de pratiquer une activité physique régulièrement n’améliore toujours pas votre transit, vous pourriez avoir besoin de prendre des médicaments. En premier lieu, les laxatifs sont recommandés pour faciliter l’émission des selles. Ces médicaments peuvent aider à accélérer le transit intestinal et à soulager efficacement la constipation.

Il existe notamment les produits ramollissants, également appelés émollients fécaux, agents mouillants ou laxatifs de lest, qui permettent de ramollir les selles en augmentant leur teneur en eau. Les produits ramollissants facilitent le glissement en ramollissant le contenu de l’intestin et donc le passage des selles. Les laxatifs osmotiques sont aussi recommandés pour ramollir les selles en attirant de l’eau dans l’intestin.

Votre médecin ou votre pharmacien pourra également vous proposer les laxatifs lubrifiants. Toutefois, ces produits ne doivent pas être utilisés si vous avez des troubles de la déglutition (ce qui est souvent le cas des personnes âgées), car ils peuvent être la cause de fausses routes.

 

Avec ordonnance ou sans ordonnance ?


De nombreux laxatifs sont disponibles sans ordonnance en pharmacie pour vous soulager au plus vite. Pour une solution express, il existe des suppositoires ou lavements par voie rectale comme le produit Microlax, qui agit en moins d’une heure. Cependant, ces solutions ne sont pas les plus confortables ! Certains médicaments pour traiter la constipation nécessitent parfois d’une ordonnance, en fonction de la gravité du problème et du type de médicament recommandé par votre médecin.

 

Qui consulter en cas de constipation ?


En cas de constipation occasionnelle, vous pouvez consulter votre médecin généraliste qui vous donnera le traitement nécessaire pour soulager vos symptômes et vous prodiguera des conseils adaptés à votre situation. Il pourra évaluer si des changements dans votre régime alimentaire, votre hydratation ou votre mode de vie pourraient contribuer à prévenir de futurs épisodes de constipation. En cas de constipation chronique, votre médecin généraliste pourra vous orienter vers un gastro-entérologue, spécialisé dans les troubles digestifs, y compris les problèmes de transit.

 

Constipation : quand aller aux urgences ?


Si vous constatez du sang dans les selles, avez des douleurs, des nausées ou vomissements, que l’émission des selles est impossible, ou encore lorsque la constipation est associée à des frissons et de la fièvre, il peut être nécessaire d’aller aux urgences. En effet, ces symptômes ne doivent pas être ignorés. Cependant, selon votre état, vous pouvez dans un premier temps consulter votre médecin généraliste, qui pourra poser un diagnostic précis et vous recommander un traitement adapté à votre état de santé.

– 

En résumé, si vous vous demandez que faire en cas de constipation, il faut dans un premier temps modifier votre alimentation en intégrant plus de fibres, boire suffisamment d’eau, pratiquer une activité physique régulière et aller à la selle dès que vous en ressentez le besoin. Vous pouvez également vous aider de laxatifs disponibles en vente libre en pharmacie. Si les symptômes persistent, n’attendez pas pour consulter votre médecin généraliste ou un gastro-entérologue.

Enfin, sachez qu’un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière vous permettra de prévenir les épisodes de constipation !

Comment MySantéclair peut vous aider à traiter vos problèmes de constipation ?

MySantéclair : des services santé pour vous et vos proches !

  • 8 domaines de soins
  • + 20 services santé
  • Des services inclus dans les contrats avec nos complémentaires santé partenaires (ou mutuelles) sans surcoût

Analyser mes symptômes

Ce service vous donne en quelques clics :

  • Une première idée de la cause des symptômes ressentis, avec plusieurs diagnostics possibles, classés du plus fréquent au plus rare.
  • Des informations pour savoir comment agir : rester chez soi, consulter un médecin ou se rendre aux urgences.
  • Une orientation vers les services Santéclair les plus adaptés à la situation.

Réaliser une téléconsultation

Pour consulter à distance un médecin en visio via votre téléphone ou votre ordinateur, afin de bénéficier d’une prise en charge rapide :

  • Consulter rapidement en ligne 24h/7J un médecin (15 spécialités : médecine générale, pédiatrie, gynécologie, dermatologie, ophtalmologie, dentisterie…)
  • Remise systématique d’un compte-rendu et, lorsque le médecin le juge nécessaire, une ordonnance.

Coaching sportif

Ce service vous permet d’être accompagné(e) par un coach sportif pour encadrer votre activité physique :

  • 15 sports pour améliorer votre forme physique et votre santé
  • Des remises préférentielles sur les cours

Coaching nutrition

Bénéficiez d’un programme personnalisé pour adopter une alimentation plus saine :

  • Parcours sur-mesure
  • Basé sur l'alimentation intuitive
  • Perte de poids durable et alimentation naturellement régulée

Simple, pratique, intuitif, découvrez l’appli MySantéclair

  • Accédez rapidement et facilement à vos services
  • Profitez d’une expérience fluide exploitant les fonctionnalités de votre téléphone.

Disponible sur Google Play ou App Store