Non catégorisé — 30 septembre 2018
Prix de l’optique : la tendance à la baisse se confirme

La baisse des tarifs pratiqués au sein des réseaux de soins mis en place par certains organismes complémentaires ne profitent pas qu’aux usagers qui décident d’y recourir. Les résultats d’une étude publiée récemment par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) montrent en effet que ces réseaux participent à diminuer les prix de l’ensemble du marché.

 

Pour la troisième année consécutive, le prix des verres et des montures n’a pas augmenté. Tel est le principal constat dressé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), dans son étude sur les dépenses de santé en 2017 publiée le 12 septembre.

Rappelons qu’entre 2001 et 2014, le prix de l’optique n’a cessé d’augmenter chaque année. C’est en 2015, que la tendance s’est inversée avec une diminution moyenne des prix évaluée à 0,3% par la Drees. Déjà à l’époque, l’organisme dépendant du ministère de la Santé évoquait le possible effet de la montée en puissance des réseaux de soins pour expliquer cette diminution.

Le cercle vertueux des réseaux de soins

Dans la dernière livraison de son baromètre annuel des dépenses de santé, la Drees persiste et signe : « Plusieurs organismes complémentaires ont développé des « réseaux de soins. Ce dispositif pourrait avoir influencé les comportements de consommation et modéré les prix du secteur ».

En 2017, les Français ont dépensé 6,1 milliards d’euros pour s’équiper de lunettes et autres lentilles. Un montant en baisse de 0,7 % par rapport à l’année précédente. Cette décroissance résulte de l’effet combiné de prix « atone », on l’a dit, mais aussi d’une baisse du nombre d’équipements vendus (−0,6%). L’optique représente 3,1 % de la consommation totale de soins et de biens médicaux en 2017 (près de 200 milliards d’euros). A noter que les organismes complémentaires financent à près de 75% les dépenses d’optique.

Articles liés

Partage

About Author

santeclair

Commentaire (0)

Les commentaires sont fermés.