Le blog Santéclair

Toutes les informations et bonnes pratiques pour mieux vous orienter en matière de santé !

Téléconsultations : pourquoi et comment y recourir pendant le confinement ?
Partager
téléconsultation avec un médecin

Vous avez besoin de consulter un médecin pour un suivi, un conseil ou pour répondre à une inquiétude face à des symptômes ?

Attention, depuis le mardi 24 mars et jusqu’à la fin de la période d’état d’urgence sanitaire, les situations médicales vous invitant à vous déplacer chez votre médecin sont largement restreintes. Dans ce contexte, il est notamment recommandé de recourir aux moyens de téléconsultation dont vous pouvez disposer. Sachez qu’il est très probable que votre complémentaire santé vous propose des outils faciles à utiliser à cette fin.

 

La France est en état d’urgence sanitaire depuis ce mardi 24 mars et pour au moins deux mois afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus. Ce régime d’exception, pris pour la première fois de notre histoire, s’accompagne d’un durcissement des mesures restrictives de libertés et des règles de confinement. Parmi elles, les déplacements pour raisons de santé ne sont désormais plus autorisés que pour les consultations et soins urgents ne pouvant être assurés à distance ou différés, ou sur convocation par un médecin notamment pour les personnes atteintes d’une affection de longue durée nécessitant un suivi particulier. Il est important de souligner que les renouvellements d’ordonnance peuvent être effectués directement par les pharmaciens sans avoir à repasser par un médecin.  

 

TÉLÉCONSULTATION : UNE SOLUTION MISE À DISPOSITION PAR VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

 

téléconsultation MySantéclair

Si votre médecin traitant n’a pas mis en place d’outil de téléconsultation (la situation d’urgence actuelle a maintenant amené nombre d’entre eux à le proposer) ou que vous avez besoin de téléconsulter à des horaires où il n’est pas

disponible, votre complémentaire santé peut vous donner accès à des

téléconsultations 24h sur 24 et 7 jours sur 7 via les services Santéclair.

 

Rendez-vous sur la page d'accueil du portail MySantéclair accessible depuis l’espace personnel de votre complémentaire santé.

 

démarrer une téléconsultation

Si vous voyez le module « Démarrer une téléconsultation », c’est que vous bénéficiez bien de ce service, il vous suffit alors de cliquer puis de vous laisser guider pour être mis en contact avec la plateforme MesDocteurs. 

 

La téléconsultation assurément

 

Vous n’aurez aucun frais à débourser puisque ce service est déjà inclus dans les garanties de votre contrat de complémentaire santé.  Les téléconsultations sont généralement prises en charge à hauteur de cinq par an et par bénéficiaire. Les éventuels ayant-droits rattachés à votre contrat de complémentaire, comme c’est souvent le cas pour ses enfants notamment, comptent chacun pour 1 bénéficiaire. Vous pouvez vérifier auprès de votre complémentaire santé le nombre de téléconsultations incluses dans votre contrat.
Les bénéficiaires des services MySantéclair sont pris en charge par un médecin quel que soit le motif de la consultation, y compris en cas de suspicion d’infection au Covid-19. 

 

Une prise en charge à distance adaptée, y compris en cas de suspicion d’infection au COVID-19

 

Quel que soit le motif de la consultation, vous serez pris en charge en ligne par un médecin. L’équipe médicale, qui collabore étroitement avec les instances sanitaires, a été spécialement formée pour adapter au mieux cette forme de prise en charge face à la diffusion du nouveau coronavirus. Elle a été également renforcée pour que le temps d’attente en ligne puisse être le plus proche de celui qu’il est habituellement, soit moins de 3 minutes. 
Lors de la consultation, le médecin vous interroge pour établir un pré-diagnostic à partir des symptômes décrits. En cas de suspicion d’infection au Covid-19, il déclenche pour vous la prise en charge par le Samu / Centre 15. Dans tous les cas, ce médecin vous indiquera la conduite à tenir, vous délivrera s’il y a lieu une ordonnance en version électronique et sera en mesure de vous délivrer un arrêt de travail au besoin.

 

Surtout, continuez bien à appliquer les consignes et les gestes barrières pour éviter la contamination par le coronavirus et n’hésitez pas à consulter ce site qui vous informe de façon très pédagogique sur tout ce qu’il vous faut savoir dans le cas où vous craignez d’être infecté par le COVID-19 : www.maladiecoronavirus.fr

 

 

 

Les gestes de prévention à observer

 

se laver les mains

 Se laver les mains très régulièrement en préférant du savon liquide, frotter pendant 30  secondes au moins en remontant sur les poignets, sans oublier  de passer entre les doigts et sous les ongles. A défaut d’eau et de savon, utiliser une solution hydroalcoolique.

 

poignée de main

 

  Préférer le sourire à la poignée de mains ou à la bise.


 

 

coude

 

Tousser et éternuer dans son coude ou utiliser un mouchoir en papier en le jetant immédiatement après.


 

 

toucher le visage

Eviter de se toucher le visage (bouche, nez et yeux) avec les mains.


 

 

 

se tenir à 1 mètre

 

Maintenir 1 mètre entre soi et une personne qui tousse ou éternue. 

Privilégiez le paiement par carte bancaire.


 

Les masques ne sont délivrés que sur ordonnance et sont réservés aux personnes ayant des activités impliquant de plus hauts risques de contamination (personnel soignant au contact de nombreuses personnes potentiellement porteuses du virus notamment). 

Retour aux articles 

Partager