Le blog Santéclair

Toutes les informations et bonnes pratiques pour mieux vous orienter en matière de santé !

La téléconsultation, votre alliée contre le coronavirus
Partager
téléconsultation

Photographee.eu/Shutterstock.com

 

L’épidémie de coronavirus se généralise. Il est plus que jamais recommandé d’appliquer les « gestes barrières » et de rester chez soi en cas de symptôme suspect. Alors que faire et comment savoir si on est atteint ?

Les autorités sanitaires comptent sur la téléconsultation médicale pour aider à gérer l’afflux de patients. Vous aussi, vous pouvez compter sur ce service car votre complémentaire santé vous le propose dans le cadre de cette crise sanitaire, comme le reste du temps… et il est inclus dans les garanties de votre contrat santé. Présentation.

 

Coronavirus ou pas ? Cette question, vous vous la posez peut-être, surtout si vous ressentez des symptômes inhabituels : fièvre, respiration accélérée, toux, perte d’appétit, mal de tête ou de gorge, chair de poule… Pour lever ce doute et obtenir l’avis médical nécessaire, ne prenez aucun risque, suivez les consignes des autorités sanitaires. 

 

Gardez la distance

Evitez de vous rendre au cabinet médical ou d’engorger les urgences. Les salles d’attente sont, plus qu’ailleurs, des endroits où se concentrent les cas potentiellement positifs et se révèlent donc plus à même de favoriser la propagation du Covid-19, notamment aux personnes fragilisées qui s’y trouvent. 

Pour ne pas risquer d’être contaminé ou de contaminer les autres, ayez le réflexe téléconsultation !  Accessible 24h/24 et 7j/7 par visio, tchat ou audio-conférence selon votre choix, la téléconsultation vous garde à distance du virus et vous permet une mise en relation avec un médecin sans vous déplacer.

Rendez-vous sur la page d'accueil du portail mySantéclair accessible depuis l’espace personnel de votre complémentaire santé pour vérifier si vous avez accès au service de téléconsultation.
Si vous voyez le module « Démarrer une téléconsultation », il vous suffit de cliquer dessus, puis de vous laisser guider pour être mis en contact avec la plateforme médicale. 

Vous n’aurez aucun frais à débourser puisque ce service est déjà inclus dans les garanties de votre contrat de complémentaire santé.  Les téléconsultations sont généralement prises en charge à hauteur de 5 par an et par bénéficiaire. Vérifiez auprès de votre complémentaire santé le nombre de téléconsultations incluses dans votre contrat.

 

Si vous n'avez pas accès au service, demandez à votre médecin traitant s'il pratique la téléconsultation, et privilégiez cette solution à une visite physique en cabinet.

 

La téléconsultation en prise directe

L’équipe médicale qui collabore étroitement avec les instances sanitaires a été spécialement formée à la prise en charge du coronavirus. Elle a été également renforcée pour que le temps d’attente en ligne soit aussi court qu’il l’est habituellement, soit moins de 3 minutes. 
Lors de la consultation, le médecin vous interroge pour établir un pré-diagnostic à partir des symptômes décrits. En cas de suspicion d’infection, il déclenche pour vous et sans délai la prise en charge par le Samu / Centre 15. Dans tous les cas, ce médecin vous indiquera la conduite à tenir et vous renseignera s’il y a lieu sur les formalités liées à un arrêt de travail. Et surtout, continuez bien à appliquer les mesures préventives pour éviter la contamination.

téléconsultation

Coronavirus :  la téléconsultation en 4 points

 

  • Elle garde la distance avec le virus pour limiter les risques de contamination.
  • Disponible quand vous en avez besoin, 24H/24, 7j/7 , sans vous déplacer.
  • Le médecin consulté, spécialement formé, établit un pré-diagnostic et vous oriente en fonction de vos besoins.
  • Aucun frais à prévoir,  la téléconsultation est prise en charge par votre complémentaire santé.

 

Les gestes de prévention à observer

 

lavage main

 

Se laver les mains très régulièrement en préférant du savon liquide, frotter pendant 30 secondes au moins en remontant sur les poignets, sans oublier de passer entre les doigts et sous les ongles. A défaut d’eau et de savon, utiliser une solution hydroalcoolique.

 

serrage de main

 

  Préférer le sourire à la poignée de mains ou à la bise.


 

 

eternuer dans son coude

 

 

Tousser et éternuer dans son coude ou utiliser un mouchoir en papier en le jetant immédiatement après.


 

ne pas se toucher le visage

 

Eviter de se toucher le visage (bouche, nez et yeux) avec les mains.


 

 

éviter les gens

 

Maintenir 1 mètre entre soi et une personne qui tousse ou éternue.


 

 

Les masques ne sont délivrés que sur ordonnance et sont réservés aux personnes ayant des activités impliquant de plus hauts risques de contamination (personnel soignant au contact de nombreuses personnes potentiellement porteuses du virus notamment). 

Retour aux articles 

Partager